Connaissez-vous les infractions à vélo?

Feu rouge, stop, circulation en sens interdit, oreillettes… ces infractions peuvent vous coûter très cher.

135 euros d’amende pour avoir utilisé des écouteurs sur son vélo. C’est la mésaventure qu’a vécue le premier adjoint de la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire (PS), le printemps dernier. « Je viens de prendre une amende de 135€ pour port d’oreillette sur un vélo. Je l’ignorais, j’ai compris maintenant », a-t-il raconté sur Twitter. Une infraction méconnue parmi tant d’autres… Même si le Code de la route n’a pas été spécialement conçu pour la pratique du vélo, les cyclistes sont soumis aux mêmes règles que les autres usagers de la route. Et la police est de moins en moins tolérante car le nombre d’accidents impliquant des bicyclettes augmente chaque année.

Que risque-t-on en commettant des infractions à vélo ?

En cas d’infraction commise à vélo, vous ne risquez pas de retrait de points sur votre permis si vous avez le permis de conduire. Toutefois, si vous commettez une infraction grave, le juge peut vous interdire de conduire tout véhicule à moteur, y compris une voiture sans permis, pendant 5 ans au plus. En cas de conduite en état d’ivresse ou de mise en danger de la vie d’autrui, notamment. 

Amendes de 22 à 135 euros

Commettre une infraction à vélo est sanctionné par une amende. Par exemple, si vous conduisez tout en téléphonant, il vous en coûtera 90 euros. Circuler à vélo de nuit sans gilet de haute visibilité vous expose à une amende de 22 euros. Si votre dispositif de freinage n’est pas conforme, ce sera 45 euros.

La liste des infractions est longue
  • rouler dans une voie de bus quand la réglementation ne le permet pas 
  • ne pas laisser un bus quitter son arrêt 
  • changer de voie dans un embouteillage pour avancer plus vite 
  • ne pas respecter la signalisation au sol 
  • ne pas contrôler sa vitesse 
  • franchir une ligne blanche 
  • ne pas rester sur sa droite en conduite normale 
  • ne pas rouler sur une piste cyclable obligatoire ou ne pas rouler à allure réduite dans une zone piétonne 
  • se faire tirer par un autre vélo ou tout autre véhicule 
  • rouler à plus de deux de front sur la chaussée

Y a-t-il des équipements obligatoires ?

Le port du casque n’est pas obligatoire pour les cyclistes adultes. En revanche, cette obligation s’applique pour « les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers », précise le Code de la route. Une amende de 135 € pourra alors s’appliquer à l’adulte qui accompagne ou transporte un enfant sans casque. Votre vélo doit être en bon état et comporter obligatoirement une sonnette, des freins à l’avant et à l’arrière. Pareil pour les feux : un à l’avant blanc et un à l’arrière rouge. Sans oublier les réflecteurs (catadioptres) orange sur le côté.