Sclérose en plaques : comment savoir si on est atteint ?

Chaque année en France, 5000 nouveaux cas de sclérose en plaques sont diagnostiqués. Quelle est cette maladie ? Comment apparaît-elle ? Peut-on en guérir ?

La sclérose en plaques touche environ 5000 personnes en France chaque année et le mystère demeure quant à l’origine de la maladie et l’on ignore toujours comment en guérir. Mais récemment, des chercheurs ont identifié un virus qui pourrait bien être lié à la sclérose en plaques. On fait le point.

Qu’est-ce qu’est la sclérose en plaques (SEP) ? 

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune du système nerveux central (la moelle épinière et le cerveau). En d’autres termes, cela veut dire que le système immunitaire, qui est impliqué dans la lutte contre les virus et les bactéries, s’emballe et attaque la myéline, une gaine protectrice des fibres nerveuses qui joue un rôle important dans les différentes parties du corps. La sclérose en plaques apparaît le plus souvent entre 20 et 40 ans.

Quels sont les premiers symptômes de la sclérose en plaques ? 

Les premiers symptômes observés de la sclérose en plaques varient selon l’emplacement des lésions dans le cerveau ou dans la moelle épinière. Ces signes peuvent être des fourmillements, des trouble moteurs, des trouble visuels ou urinaires, des trouble de l’équilibre, des faiblesses musculaires. L’évolution de la maladie et son expression sont extrêmement imprévisibles. Sans traitement, la sclérose en plaques peut évoluer et entraîner des handicaps pouvant conduire à perdre son autonomie, et à diminuer l’espérance de vie d’environ 5 à 10 ans. 

Peut-on guérir de la sclérose en plaques ? 

Malheureusement, il n’est pas encore possible de guérir de la sclérose en plaques mais à ce jour, des traitements permettent de traîter ces symptômes, ou de retarder la progression de la maladie. Mais récemment, des scientifiques de l’université d’Harvard ont découvert que la sclérose en plaques serait liée au virus Epstein-Barr (EBV), et qu’il pourrait déclencher cette maladie qui touche 100 000 personnes en France. Afin d’améliorer le quotidien des personnes qui en souffrent, il est également recommandé de faire de la rééducation. 

Don de plaquettes, comment ça se passe ?

Quand un patient perd du sang, les plaquettes formées dans la moelle osseuse contribuent à arrêter le saignement. On appelle ça la coagulation. Quotidiennement, une moelle osseuse produit des milliards de plaquettes, mais lorsque que l’on est atteint de maladies qui perturbent cette quantité de plaquettes tous les jours, des complications peuvent se créer pour le patient. C’est pourquoi la transfusion de plaquettes est primordiale pour ceux qui en ont le plus besoin.