Chien au travail : des vertus insoupçonnées?

Depuis plus de 20 ans aux États-Unis, la journée « Take your dog to work », littéralement « prends ton chien au travail », est célébrée chaque année au mois de juin. La tendance se développe en France mais que dit la législation et quels sont les bénéfices ?

Si le phénomène commence à voir le jour en France, très peu de salariés viennent au bureau avec leur compagnon à 4 pattes, contrairement aux Etats-Unis (une entreprise sur 5 autorise leur présence), à l’Angleterre ou aux Pays-Bas. Selon une étude d’Ipsos et Purina, spécialiste de l’alimentation animale, 39 % des salariés se disent plus enclins à postuler dans une entreprise où amener son chien serait possible.

Le Code du travail ne prévoit pas de dispositions particulières. Il existe cependant des secteurs d’activité où les animaux de compagnie sont strictement interdits : l’administration publique, les établissements de santé et le secteur alimentaire.

Au sein des entreprises privées, c’est donc le règlement intérieur de l’établissement qui statue sur cette question. Si aucune clause n’est prévue, rien n’empêche de venir travailler avec.

Responsabilité civile

En revanche, et cela coule de source, il faut obtenir l’approbation de son employeur. Par politesse, mieux vaut demander l’autorisation à ses collègues. Certaines personnes peuvent avoir peur de votre animal ou être allergiques, il ne s’agit pas d’imposer votre animal au bureau, sa présence doit être agréable pour tout le monde.

Si la demande est acceptée, il faut se souvenir que le maître en est totalement responsable. En cas de morsure, d’accident, de dégradation du matériel ou d’un manque d’hygiène, sa responsabilité peut être engagée.

Il faut donc vérifier que la garantie responsabilité civile couvre bien les dommages causés par votre compagnon, notamment en fonction de sa race.

Des bénéfices pour tout le monde

Pour les entreprises, accepter les animaux de compagnie est une solution très intéressante pour améliorer le bien-être des collaborateurs, réduire le stress et faire chuter le taux d’absentéisme. Les animaux créent de nouvelles interactions entre les employés et favorisent la cohésion d’équipe. Autre argument de taille associé à la présence de votre animal de compagnie au travail : la hausse de productivité. Les chiens ou chats améliorent l’efficacité professionnelle : quand on se sent bien au bureau, on travaille mieux et plus longtemps. Les heures supplémentaires sont également mieux acceptées car le maître ne se soucie pas de l’animal qui reste encore plus longtemps seul à la maison. Si votre animal de compagnie est sociable, il pourrait même devenir la mascotte de l’équipe ! 

Les entreprises « pets lovers », renvoient une image moderne et chaleureuse pour 98% des Français, alors pourquoi s’en priver ?