Bisu Body Coach : un labo à la maison

Depuis le début de la pandémie mondiale du Covid-19, la télésanté s’est démocratisée. Dernière innovation en date, le Bisu Body Coach, un nouvel appareil de santé expérimental. Sa promesse ? Analyser son hygiène de vie soi-même. 

Entre les consultations à distance avec des professionnels de santé et les prises de rendez-vous rapides, se faire soigner à domicile n’a jamais été aussi simple ! L’entreprise japonaise Bisu propose de faire soi-même des tests salivaires ou urinaires à domicile. Bien plus simple qu’une consultation en visio, ce projet de technologie médicale permettrait d’améliorer son hygiène de vie rapidement. Zoom sur cette nouveauté. 

Bisu Body Coach, comment ça marche ? 

Présenté sous forme de boîtier rectangulaire, le Bisu Body Coach contient une tige sur laquelle on dépose quelques gouttes salivaires ou urinaires. Une fois l’échantillon analysé, il suffit de se servir d’une application pour pouvoir accéder au résultat. Grâce à ça, le Bisu peut vous faire des recommandations sur votre hygiène de vie : nutrition, activité physique et conseils pour compenser certaines carences. 

Bisu Body Coach, un appareil de santé expérimental 

Avec ses bandelettes microfluidiques, le Bisu peut analyser précisément un échantillon. Bien plus développées que les anciennes bandelettes réactives, elles sont insérées dans un lecteur qui étudie la tige en utilisant la spectrométrie, une technique analytique puissante permettant d’analyser des composés organiques. Ainsi, le test est en mesure d’évaluer votre pH, l’hydratation et vos taux de vitamine C, de calcium, de magnésium, de sodium, de potassium, de cétones et d’acide urique.

Bisu Body Coach, des résultats sur smartphone 

Pour découvrir ses résultats c’est très simple, il faut synchroniser le Bisu Body Coach sur une application mobile, qui présente alors en détails les relevés des analyses. Cependant, il est recommandé de refaire le même test pendant 3 jours pour obtenir un résultat fiable. Pour aller plus loin, la société Bisu a annoncé la mise en place de futurs outils pour mesurer la vitamine B et le zinc. 

Bisu Body Coach, rendez-vous en 2022 

En 2022, le Bisu Body Coach sera d’abord commercialisé aux Etats-Unis et en Europe, puis en Corée du Sud et au Japon d’ici deux ans. Pour l’instant, il est prévu que l’appareil ne soit disponible qu’en anglais, son prix devrait avoisiner les 1000 euros. C’est, semble-t-il, le prix à payer pour analyser rapidement son état de santé et se reprendre en main sans attendre.

Kanopée, votre alliée santé anti-crise

Kanopée, c’est la nouvelle appli santé pour faire face aux problèmes d’alcool, de tabac et de sommeil liés à la crise sanitaire. 

“Vous souhaitez savoir où vous en êtes avec votre sommeil et vos consommations pour mieux affronter les problèmes actuels liés à l’épidémie du Covid-19 ?” Voici comment vous accueille Kanopée, l’application du CHU de Bordeaux. Le concept ? Un bilan de votre consommation d’alcool, de tabac et de votre sommeil réalisé par des compagnons virtuels : Louise et Jeanne. 

L’application développée par des médecins spécialistes en psychologie, addictologie et sommeil propose un suivi personnalisé en fonction du bilan, sous forme d’explications et de conseils pratiques validés scientifiquement. 

Quelles sont les conséquences de la crise du Covid ?

La pandémie a altéré la vie de tous les Français, impactant leur santé mentale. Et les chiffres sur le sommeil et le moral des Français le confirment. Selon le sondage IFOP pour ConsoLab, près d’un Français sur trois déclare ne pas avoir le moral depuis le deuxième confinement. Ils n’étaient que 16% avant le premier confinement. Preuve que la crise a bel et bien des conséquences psychiques. Celles-ci se répercutent sur le sommeil et les addictions. Selon le même sondage, 38% affirment souffrir de troubles du sommeil. Entre insomnies, cauchemars, réveils nocturnes, les Français ont visiblement du mal à dormir sereinement en temps de pandémie. 

Les restrictions, les informations anxiogènes, l’incertitude n’aident pas non plus à guérir de nos addictions. Loin de là, les consommations d’alcool et de tabac ont augmenté pendant le confinement. Santé Publique France s’est chargé de réaliser une enquête sur les addictions pendant le premier confinement. Parmi les fumeurs interrogés, 27 % ont augmenté leur consommation de tabac durant et depuis le confinement. Quant à l’alcool, 11% des Français sondés ont bu plus qu’à l’accoutumée pendant le confinement. 

Kanopée, gadget ou outil de prévention ?

Au vu des données collectées sur la santé des Français depuis l’arrivée du coronavirus, la santé mentale est et restera un cheval de bataille. Or, les troubles du sommeil et les addictions sont les premiers indicateurs de mal-être. Comme des signaux d’alertes, ils indiquent, à qui réussi à les voir et les interpréter, le moment où notre mental lâche. Y faire attention, savoir appréhender son sommeil, ses consommations d’alcool et de tabac, c’est prévenir des pathologies plus sévères comme la dépression. D’ailleurs, plus d’un Français sur 10 a souffert d’épisodes dépressifs depuis le premier confinement. Pour limiter l’augmentation des pathologies psychiques qui inquiètent de très nombreux psychiatres, il faut prévenir. 

L’application du CHU de Bordeaux est donc loin d’être un gadget. Kanopée sert à lutter contre un véritable problème de santé publique. Le professeur Pierre Philip – à l’initiative du projet – et son équipe partent de ce constat simple : en réponse au stress lié aux épidémies, les plaintes insomniaques et la consommation d’alcool et de tabac s’accroissent. Il faut donner des outils informatifs accessibles pour que les personnes concernées se rendent compte de leurs maux et agissent de manière adaptée. En dressant un bilan et en proposant un suivi personnalisé, l’application aide et alerte les utilisateurs soucieux de leur santé. 

Comment fonctionne Kanopée ? 

Après avoir téléchargé l’application, vous pouvez choisir d’évaluer votre usage d’alcool et de tabac ou d’évaluer votre sommeil. Vous êtes accompagné par Louise et Jeanne, les compagnons virtuels qui discutent avec vous et vous aiguillent. Elles posent plusieurs questions qui ont préalablement été définies par l’équipe médicale. Grâce à vos réponses, Louise vous proposera votre bilan d’alcool et/ou de tabac, et Jeanne votre bilan de sommeil.  Les deux accompagnent leur bilan de conseils personnalisés et validés scientifiquement. 

L’application suit de façon hebdomadaire l’utilisateur qui en a montré le besoin. Ainsi, ce dernier pourra suivre ses progrès et ses difficultés. Il sera épaulé grâce à de nouveaux conseils spécifiquement établis pour lui. “On espère que ces solutions vont régler les problèmes de 80% des personnes.” déclare le professeur Pierre Philip à FranceBleu. Ce résultat impressionnant est possible car, dans la majorité des cas, les problèmes de sommeil et de consommation restent mineurs. Ils nécessitent plus d’informations et de conseils que de soins.

En revanche, si les symptômes et les plaintes persistent au-delà de deux semaines, le temps de suivi recommandé sur Kanopée, l’application signale qu’il faut passer la main. Concrètement, il vous sera proposé d’envoyer une demande d’avis médical par mail à un spécialiste et directement depuis l’application. L’application gratuite, et téléchargeable sur Android et IOS, ne substitue pas à un médecin mais agit préventivement.