Résolutions 2021, du sport pour les Français !

Après une année où ils sont trop longtemps restés enfermés chez eux, les Français veulent faire davantage de sport en 2021.

Deux confinements et les salles fermées de nombreux mois, 2020 n’a pas été une bonne année pour la pratique du sport.

Conséquence de cette sédentarité forcée, la forme des Français est en baisse et les bonnes résolutions en hausse. C’est ce que révèle le 10e baromètre Sport-Santé FFEPGV / Ipsos publié par la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire.

Le sport en tête des résolutions 

Après les confinements et les restrictions, les Français ont très envie de retrouver une pratique sportive. Ce sont ainsi 37% des sondés qui déclarent vouloir pratiquer une activité sportive régulière, soit 2% de plus qu’en 2019. Chez les moins de 35 ans, ce nombre monte à 41%. 

Pour celles et ceux qui étaient déjà des sportifs réguliers, 2020 n’a pourtant pas été si terrible que cela. Bien que 67% ont trouvé que la crise sanitaire avait rendu la pratique physique ou sportive moins accessible, 81% des Français pratiquent quand même une activité sportive, soit une hausse de 17% par rapport à 2019. Seulement, ce sont les habitudes qui ont dû évoluer : le temps consacré au sport est passé 3,7h par semaine en décembre 2019 à 2,9h en décembre 2020.

Les Français attendent tout de même la réouverture des salles de sport et des clubs en 2021. Parmi les 2004 personnes interrogées, 75% d’entre elles comptent reprendre le sport avec la reprise des activités sportives. Chez ceux qui ont jugé compliqué de faire du sport pendant la crise sanitaire, ils sont 84% à attendre les réouvertures pour se remettre au sport.

Les femmes résolues à faire plus du sport

Si 75% des Français “ont ressenti au moins un impact négatif sur leur bien-être physique, psychologique ou leur état de forme général parce qu’il leur était plus difficile d’avoir une activité physique”, ce sont les femmes qui ont été particulièrement touchées. 

Selon le baromètre Santé-Sport, elles sont 62% à avoir vu leur bien-être physique se dégrader, contre 55% pour les hommes. Même son de cloche concernant le bien-être psychologique, qui a été ébranlé pour 59% des femmes et 42% des hommes. Globalement,  57% des femmes trouvent leur état de forme général moins bon. Elles ont manqué d’activité physique en 2020, les résolutions représentent donc le moment de retrouver de bonnes habitudes. Ainsi, 2021 sera sportive, accompagnée d’une alimentation équilibrée et de retrouvailles familiales. 

En 2021, on ne néglige pas la famille

La crise sanitaire a modifié nos contacts sociaux et familiaux. Et manifestement l’adage “loin des yeux, loin du cœur” ne s’applique pas à la famille. Les liens du sang ont manqué aux Français qui souhaitent passer plus de temps en famille. En deuxième place des résolutions 2021, l’attrait pour le temps en famille connaît la plus importante croissance. Alors qu’ils n’étaient que 21% en décembre 2019 à vouloir passer plus de temps en famille, ils sont 8% de plus à le souhaiter pour 2021, soit 29%. Ce pourcentage passe même à 37% chez les 60 ans et plus. 

L’isolement et les séparations forcées pour cause de pandémie ont redonné aux Français l’envie de profiter de leurs familles. C’est une fois de plus les femmes, et particulièrement celles de plus de 60 ans, qui ont souffert du manque de relations sociales. Elles sont 44% à s’être senties pénalisées dans leurs rapports sociaux. Les plus âgées d’entre elles, plus isolées, sont 52% à ressentir le manque de contact.

On espère que 2021 apportera son lot de bonnes nouvelles pour nous aider à tenir nos bonnes résolutions.