Syndrome pied-main-bouche, réservé aux enfants ?

Son nom peut faire penser à une technique martiale ou à une position sexuelle (si si), le syndrome pied-main-bouche dont on entend beaucoup parler en ce moment est pourtant très loin de ces considérations. On vous explique tout.

Votre enfant présente des petits boutons rouges sur les mains, les pieds et la bouche ? Il se peut qu’il ait contracté une maladie au nom très évocateur : le syndrome pieds-mains-bouche. Cette infection cutanée est fréquente chez les enfants, mais sont-ils les seuls à être touchés ? De 6 mois à 4 ans, les jeunes enfants ont certes plus de risques d’être touchés, mais les adultes sont également concernés ! 

D’où vient le syndrome pied-main-bouche ? 

Ce syndrome survient généralement au printemps, en été ou au début de l’automne dans des zones de climat tempéré, comme par exemple en France. 

Comment s’attrape le syndrome pied-main-bouche ? 

Le virus peut se propager par contact direct ou indirect : après la manipulation d’objets souillés qui sont ensuite portés à la bouche, suite à une sécrétion rhinopharyngée (du nez jusqu’à la gorge), de gouttelettes de salive qui se projettent dans l’air par une personne malade mais aussi via des objets contaminés par les selles. Comme l’infection peut être causée par différents virus, il est possible d’en être affecté plusieurs fois. 

Quels sont les symptômes du syndrome pied-main-bouche ? 

Fièvre, maux de gorge et petits boutons rouges sur les mains, les pieds, et la bouche font partie des principaux symptômes de ce virus. On constate également une perte de l’appétit, des douleurs abdominales, des diarrhées, des sortes de cloques appelées papules autour de la langue, des gencives et à l’intérieur des joues. 

Combien de temps reste le virus ? 

C’est lors de la première semaine que l’infection pieds-mains-bouche devient particulièrement contagieuse. Une fois dans l’organisme, le virus se propage dans la bouche, la gorge puis dans le tube digestif. L’infection ne peut pas se diffuser en direction du cerveau et des poumons si l’on a un système immunitaire qui fonctionne normalement. Ce n’est qu’entre quatre semaines et quatre mois après le début de l’infection que le virus sera entièrement éliminé de votre organisme. 

Quel traitement pour le syndrome pied-main-bouche? 

Cette maladie courante et bénigne est sans gravité pour la personne malade. Ainsi, pour pouvoir la traiter efficacement, il faut attendre que ça passe et que les cloques sèchent. 

Il est surtout recommandé de bien s’hydrater et, si la fièvre et les maux de ventre persistent, n’hésitez pas à consulter rapidement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>