Protocole sanitaire : avez-vous bien suivi les règles ?

Après deux semaines de vacances de Noël, 12,5 millions d’écoliers ont fait leur rentrée scolaire aujourd’hui. Au programme cette année ? Le variant Omicron et sa très grande contagiosité, à laquelle l’école doit s’adapter.

Qui dit nouveau variant dit nouveau protocole sanitaire. Face aux 9 202 classes fermées à cause de l’épidémie, et plus de 47 453 cas confirmés déclarés d’élèves, des modifications au protocole sanitaire ont été apportées ce lundi 10 janvier 2022.

Combien d’autotests faudra-t-il faire ? 

Jusqu’à présent, les élèves en classe de primaire devaient réaliser un test PCR ou antigénique à chaque nouveau cas positif déclaré dans la classe, puis de faire un autotest à J+2 et J+4 pour pouvoir suivre les cours en présentiel. C’est également le cas pour les élèves âgés de 12 ans et plus, justifiant d’une vaccination complète. 

Désormais, les élèves n’auront plus à recommencer ce parcours des trois tests si un nouveau cas de Sars-Cov-2 est positif dans leur classe. Une décision prise par l’exécutif qui constate qu’au vu du nombre de nouvelles contaminations quotidiennes, la situation deviendrait intenable. Lorsqu’un cas sera déclaré dans une classe, les enfants contact n’auront plus à faire de test PCR ou antigénique comme le prévoyait l’exécutif dans ces récentes mesures du 3 janvier. “Trois autotest, qui seront gratuits, suffiront” a déclaré hier soir le premier ministre. Ils devront donc être effectués au jour de l’annonce de la positivité d’un élève, à J+2 et à J+4. Suite au dernier allègement, les élèves de primaires n’ont plus à réaliser un nouveau parcours complet si un nouveau cas positif apparaît dans leur classe dans un délai inférieur à sept jours. 

Vers une fermeture des classes ? 

Jean-Michel Blanquer est clair, les classes ne fermeront pas, à moins d’avoir trois cas positifs dans une même classe. “Nous faisons le choix de tester plus pour éviter de fermer des classes. C’est une politique personnalisée pour que chaque élève dont il est avéré qu’il n’est pas contaminé, puisse retourner à l’école” 

Quel est le rôle de l’école dans la vaccination des 5-11 ans ? 

Dès aujourd’hui, chaque école est couplée avec un centre de vaccination. C’est à la famille de l’enfant de prendre rendez-vous et de l’accompagner pour qu’il reçoive sa dose de vaccin, à condition bien-sûr d’avoir l’autorisation des parents. Il n’y a donc, pour l’instant, pas de vaccination dans les écoles primaires. 

Conseils de classe, réunions parents-enseignants… comment ça se passe ? 

Les interactions autres que les cours en classe devront être restreintes au maximum. Désormais, il faudra privilégier les réunions parents-professeurs à distance. Cette année, la traditionnelle galette des rois est par exemple annulée.

Des capteurs de CO2 dans les classes ? 

Face aux critiques sur le manque de capteurs de CO2 dans les salles de classe – seules 20% d’entres elles en sont équipées – le ministre de l’Education nationale rejette la faute sur les élus locaux et lance donc “un appel aux maires pour une montée en puissance en la matière dans les établissements, car cela reste totalement insuffisant”. Il précise que l’Etat a débloqué 20 millions d’euros pour que les collectivités locales équipent les établissements qui n’en auraient pas les moyens. 

Quelle solution pour les enfants de soignants ? 

Invité mardi 4 janvier sur France Inter, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a clarifié la situation des enfants des soignants qui continueront d’être accueillis à l’école, même en cas de fermeture de la classe pour contamination au Covid. “Nous avons prévu un accueil, partout en France, des enfants des soignants afin de faire en sorte que les soignants puissent continuer à travailler”. Dans la journée, une liste détaillée des professions de santé concernées sera communiquée selon Gabriel Attal. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>