MyEli : le bracelet lanceur d’alerte

Face aux violences faites aux femmes, une jeune entrepreneuse française a mis au point un bracelet connecté capable d’alerter les secours en cas d’agression.

La parole des femmes se libère depuis quelques années, le monde prend conscience des dangers qu’elles peuvent affronter n’importe où, n’importe quand. Afin de protéger les personnes victimes d’agressions, une entreprise française à mis en vente un bijou connecté qui peut donner l’alerte en cas de danger : le bracelet MyEli.

L’émergence du projet 

Depuis le 18 novembre dernier, ce bracelet connecté a déjà été vendu en précommande à plus de 340 exemplaires. Une petite victoire pour sa conceptrice Ludivine Romary qui travaille sur ce projet depuis 2018 : “L’idée m’est venue quand j’étais étudiante en école de commerce, à Bordeaux, en 2018. On devait monter une start-up innovante. C’était à l’époque du mouvement “Balance ton porc” et des révélations d’agressions dans le milieu du cinéma, à Hollywood. Moi-même, je devais aussi sans cesse rassurer mes proches quand je sortais et rentrais seule. Je me suis dit qu’il y avait quelque chose à créer dans ce domaine.”

Un bijou élégant et sécurisant 

Qu’il soit en argent ou en laiton doré, le bracelet MyEli a tout d’un bracelet classique, mais c’est sa pierre noire qui fait la différence : en cas de problème, il suffit de cliquer dessus pour s’en servir. Le bijou est géolocalisé grâce à l’application qu’il y a sur son smartphone et peut envoyer jusqu’à cinq SMS aux contacts de son choix, ou envoyer un enregistrement audio pour alerter d’un danger. Un double-clic permet de prévenir ses proches qu’on est bien rentré chez soi. Cet ornement raffiné commercialisé à 95 euros, est capable d’appeler à l’aide de manière très discrète. “Beaucoup d’inventeurs partent de la technologie, moi c’est l’inverse. Mon objectif était plutôt d’utiliser un objet que j’ai plaisir à porter, qui ne soit pas anxiogène et d’y intégrer ensuite une technologie utile”. 

L’insécurité au sens large 

Cet accessoire permet ainsi de pouvoir avertir en cas de violences conjugales ou de harcèlement de rue. Mais il est aussi conçu pour les personnes âgées qui souhaitent prévenir leurs proches s’ils font une chute, ou s’ils sortent seuls. 

Et la patronne de cette start-up bordelaise ne compte pas s’arrêter là. Un nouveau modèle en cuir pour les hommes est en vente depuis début décembre, et un autre arrivera bientôt pour les adolescents. La technologie de cette innovation est donc amenée à évoluer, afin de pouvoir l’utiliser en toutes circonstances. “Nous avons plusieurs cibles. Le bracelet est utile aussi pour les parents qui souhaitent assurer la sécurité de leurs enfants qui se rendent seuls à l’école, pour les personnes souffrant d’épilepsie ou toutes formes de maladies chroniques ou encore les travailleurs isolés. D’ici janvier 2022, cette entreprise française aura droit à un coup de projecteur international, puisqu’elle recevra un prix au prestigieux CES de Las Vegas au salon mondial des nouvelles technologies. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>