Intoxication alimentaire : comment l’éviter ?

Après avoir mangé, il vous est arrivé de tomber malade ? Vous avez peut-être été victime d’une intoxication alimentaire. 

Une intoxication alimentaire peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. Mais ce malheur n’est pas inéluctable, il existe des moyens simples de l’éviter.

Qu’est-ce qu’une intoxication alimentaire ? 

Une intoxication alimentaire est un ensemble de symptômes qu’une personne a, après avoir ingéré un repas ou un aliment contenant des bactéries, des toxines bactériennes, des parasites ou des virus dedans. 

Comment reconnaître une intoxication alimentaire ? 

C’est généralement quelques heures après avoir mangé que les symptômes arrivent. Les plus fréquents sont des vomissements, nausées, maux de ventre, diarrhées, fièvre et maux de tête. 

Quels aliments provoquent une intoxication alimentaire ? 

De nombreux aliments nécessitent une attention particulière avant de les consommer afin d’éviter une intoxication alimentaire. En général, les produits crus (poisson, lait, fromages au lait cru, steak tartare) transmettent des bactéries, mais ce ne sont pas les seuls dont il faut se méfier. Manger des coquillages, des crudités ou encore des graines, demande aussi de prendre ses précautions. 

Quelles précautions faut-il prendre lors de la préparation d’un repas ? 

Nettoyer et désinfecter est primordial pour éviter ces risques. Avant de cuisiner, rincer avec de l’eau les légumes ou les fruits que l’on vient d’acheter permet d’enlever les bactéries qui pourraient se propager dans l’organisme. Après avoir cuisiné, il ne faut pas négliger le nettoyage des ustensiles de cuisine et de la vaisselle. Pour ce qui est des restes de repas, il faudra les terminer le lendemain ou le surlendemain et prendre soin de les réchauffer au plus vite, dans un micro-ondes ou dans une poêle. Même protocole pour les aliments congelés. 

Quels sont les risques pour la santé ? 

Habituellement, une intoxication alimentaire n’est pas dangereuse pour les personnes en bonne santé. Cependant, certaines personnes sont plus à risque que d’autres, et peuvent être plus affectées. C’est le cas pour les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes malades qui ont un système immunitaire plus fragile. De plus, une intoxication chez la femme enceinte peut avoir des répercussions sur le bébé en formation (naissance prématurée, fausse couche, malformation). Il faudra donc rester vigilant avant de cuisiner ou d’aller au restaurant. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>