Carmat implante son premier cœur artificiel

La société française Carmat a annoncé le premier implant commercial de son cœur artificiel Aeson à Naples, huit mois après avoir obtenu le marquage CE.

Nous vous en avions parlé, en décembre 2020 Carmat obtenait le marquage CE qui permettait à l’entreprise fondée en 2008 de commercialiser son cœur artificiel en Europe. Huit mois plus tard, ce 19 juillet 2021, l’entreprise française annonce dans un communiqué que son cœur Aeson a été implanté sur un patient à Naples, en Italie.

Un hôpital spécialisé dans les problèmes cardiaques

C’est à l’Azienda Ospedaliera dei Colli, un des hôpitaux les plus avancés dans le traitement des maladies cardiaques, que l’implant a eu lieu. L’opération a été réalisée par les docteurs Ciro Maiello et Cristiano Amarelli “sans difficulté particulière” sur un patient qui attend de recevoir une greffe de cœur. Ce dernier “se remet bien” selon l’hôpital napolitain.

Un coeur artificiel en attendant la greffe

C’est la particularité des cœurs artificiels Aeson de Carmat. Ils ne remplacent pas un cœur mais servent de transition avant une greffe et permettent aux patients de rester en bonne santé durant cette période qui peut être longue. En effet, une étude du Duke University Hospital, aux Etats-Unis, nous informe que sur 100 000 cas nécessitant une greffe cardiaque dans le pays chaque année, seuls 3000 à 4000 bénéficient bien de cette greffe. Aeson pourrait donc faciliter la vie de 96% de ces malades.

Pour savoir comment réagir en cas de malaise cardiaque, regardez nos vidéos

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>